MBA en Management des Risques à Distance



Niveau

Niveau

Bac+5
 

Participants

Participants

Min : 15
Max : 40

Rythme

Rythme

Jour de Regroupement
+ Temps libéré pour le FOAD

Rentrée

Rentrée

Septembre
 

Contact

Contact

Mme BOUCHEIX
06.87.54.42.12

Présentation

Depuis plusieurs années déjà, les entreprises portent un intérêt de plus en plus grand à l'audit et au management des risques : c'est pourquoi l'Ecole Supérieure d'Assurances (ESA) propose un cursus à Distance, qui s'intitule :

MBA Assurance à Distance : Audit et Management des Risques et des Assurances de l'Entreprise


Le MBA en Management des Risques à Distance de l'Ecole Supérieure d'Assurances (ESA) prépare au diplôme intitulé :

MBA « Audit et Management des Risques et des Assurances de l'Entreprise »
Diplôme de l'Ecole Supérieure d'Assurances


Cette formation à distance prépare essentiellement les étudiants ou les participants à exercer des fonctions rattachées au Risk Management (ou à la Gestion des Risques).

Ce « Master of Business Administration » (MBA) en Management des Risques de l'ESA se déroule pour l'essentiel par correspondance, mais inclut également des sessions de regroupement à l'école, afin de permettre aux étudiants et/ou aux participants à la formation de rencontrer et de poser leurs questions à un formateur professionnel.

Les objectifs principaux des journées de regroupement sont, pour les stagiaires :

  • de développer et approfondir les thèmes abordés dans les modules
  • de rencontrer physiquement les formateurs et les autres candidats préparant le diplôme
  • de poser aux professeurs leurs questions sur les points qui n'auraient pas bien été assimilés lors de la lecture et de l'étude des modules.

Les sessions de regroupement sont animées par des spécialistes des secteurs du management des risques, de l'assurance et de la bancassurance, à l'écoute du marché et des évolutions des métiers.

Répondant aux exigences les plus diverses, la formation à distance présente de nombreux avantages, dont celui :

  • de travailler à son propre rythme
  • d'organiser son emploi du temps à sa convenance
  • de se former et d'acquérir une qualification tout en restant en fonctions dans son entreprise (pour les salariés désirant augmenter leur niveau de compétence)


Un MBA qui répond au besoin du marché

La problématique de l'audit et du management des risques intéresse aujourd'hui la grande majorité des moyennes et grandes entreprises, dans la mesure où elles sont dorénavant sommées, suite à l'entrée en application de la 8ème directive européenne sur le contrôle légal des comptes (directive qui a été transposée début décembre 2008 en droit français), de se doter d'un Comité d'Audit.

Non seulement, au sein de ces grandes PME (PME dont le chiffre d'affaire est supérieur à 200 millions d'euros), le Comité d'Audit a été rendu obligatoire, mais s'est vu aussi attribuer de nouvelles missions dont celle du « suivi de l'efficacité de la gestion des risques de l'entreprise », responsabilité qui rejoint celle des Commissaires aux Comptes.

La mise en application de cette directive européenne a eu pour conséquence juridique que, désormais, les membres du Conseil d'administration peuvent voir leur responsabilité civile engagée, pour défaut d'organisation du contrôle interne, mais aussi pour défaut du suivi de l'efficacité de la gestion des risques.

Les risques que les dirigeants et membres du Conseil d'Administration des entreprises doivent surveiller de très près sont notamment ceux qui peuvent entraîner une sanction du client, ainsi que les risques techniques et opérationnels.

En parallèle, l'agence Standard & Poor's a décidé d'intégrer un critère de notation totalement dédié à la pertinence de la gestion globale des risques dans les entreprises.

Les événements juridico-économiques, advenus aux niveaux national et international, ont le plus souvent poussé les dirigeants des moyennes et grandes entreprises à confier le suivi des questions liées à la gestion des risques à des collaborateurs spécialisés dans ce domaine : c'est pourquoi le recrutement de Risk Managers au sein de ce type de société s'est intensifié ces dernières années.

L'Ecole Supérieure d'Assurances a mis en place ce « Master of Business Administration » (MBA) en Management des Risques à Distance, intitulé « MBA Audit et Mangement des Risques et des Assurances », afin de former des Risk Managers compétents, qui seront à même de répondre aux besoins et aux exigences des entreprises contraintes de satisfaire aux exigences de la 8ème directive européenne sur le contrôle légal des comptes.

Le MBA en Gestion des Risques à Distance de l'Ecole Supérieure d'Assurances prépare à devenir aussi bien Risk Manager salarié d'une entreprise, que consultant indépendant, spécialisé dans le domaine de l'audit et du management des risques et des assurances de l'entreprise.

Qu'est-ce qu'un risk manager ?

Quelles sont les principales caractéristiques du Risk Manager et quelles tâches lui sont dévolues dans le cadre de l'exercice de ses fonctions ?

Le Risk Manager (qui ne travaille pas pour une société d'assurances, mais pour une grande entreprise) prévient les risques financiers que peut encourir une entreprise ou une banque. Son rôle principal est donc d'anticiper les risques en identifiant, analysant et quantifiant au quotidien les dangers que peut générer l'activité de sa société sur le plan financier.

Se servant des analyses faites par d'autres fonctions, il s'en sert pour construire, consolider et affiner toujours un peu plus la connaissance des risques stratégiques, financiers, sociaux et opérationnels de l'entreprise.

Doté d'un rôle opérationnel, il conseille la direction générale de la société pour laquelle il travaille sur la meilleure façon de gérer les risques fortuits (accident, incendie, vol…) et les dangers liés à des décisions stratégiques (lancement d'un produit, programme d'investissement…). Dans un contexte de banque-assurance, il doit œuvrer pour accroître le rapport du rendement financier sur le risque encouru, en évaluant le risque que les clients font courir à la banque en engageant certains types d'opérations financières. Il effectue alors des contrôles, tout en identifiant et en évaluant les risques liés aux opérations d'achat et de vente, qui pèsent sur son entreprise.

En résumé, dans le cadre de l'exercice de sa mission qui est de réduire l'impact financier de tous les événements aléatoires qui pourraient survenir, le Risk Manager doit :

  • identifier, lister et quantifier la totalité des risques inhérents à l'activité de l'entreprise pour donner à sa direction tous les éléments d'information nécessaires pour qu'elle évite de se fourvoyer
  • prévenir et informer la direction de l'entreprise des mesures à prendre pour éviter un risque, en préconisant, par exemple, l'installation d'un système de protection pour lutter contre le piratage informatique ou encore l'ajout d'une clause sur un contrat commercial pour éviter une éventuelle contestation d'ordre juridique
  • entrer en relation et assurer l'interface avec les sociétés d'assurances, en négociant aux meilleurs tarifs avec des courtiers, des agents généraux, ou parfois même des compagnies d'assurances, des contrats spécifiques présentant des garanties « sur mesure » pour les risques encourus par l'entreprise.

Objectifs

L'objectif du MBA en Risk Management à Distance de l'ESA, formation professionnelle Bac +6, a pour but de fournir aux participants :

  • la démarche générale d'audit et les principales techniques
  • une méthodologie qui s'applique à tout type de risque
  • les différents outils à la disposition des entreprises pour le transfert ou la rétention des risques
  • des outils de prévention et d'action

Ainsi, au terme de leur formation, les participants auront une vision globale et une compréhension des risques auxquels l'entreprise est exposée, tout en ayant aussi été confrontés aux réalités modernes de la gestion des entreprises.

à qui s'adresse ce MBA ?

Le MBA « Audit et Management des Risques et des Assurances de l'Entreprise » à distance s'adresse :

  • aux personnes en activité dans les entreprises du secteur de l'assurance, en particulier dans les sociétés de courtage ;
  • aux personnes travaillant dans le domaine de l'audit, mais également aux collaborateurs de toutes les entreprises confrontées à des risques complexes ;
  • aux candidats possédant un diplôme équivalent à Bac + 5 (la motivation du candidat pour une carrière dans les domaines de l'analyse et de la gestion du risque est un élément décisif lors du processus de sélection) ;
  • aux titulaires de la certification ARM 54.

Le programme de la formation

Le programme du MBA (Master of Business Administration) en Management des Risques à Distance « Audit et Management des Risques et des Assurances de l'Entreprise » s'articule autour de 20 modules :


PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS

Module 1 Le Risk Management : de la gestion des risques à celle des assurances
  • La fonction de Risk Manager
  • Le Risk Management au quotidien
  • Les différents outils à la disposition des entreprises pour le transfert ou la rétention des risques
Module 2 L'assurance des risques d'entreprise
  • Les assurances vie
  • Les assurances IARD
Module 3 Les visites de risques : la mise en pratique du Risk Management
  • Délimitation du champ de la visite
  • Collecte des données, outils de recueil
  • Restitution des résultats
Module 4 Le rôle du Courtier d'assurances ou de l'Agent général d'assurances dans le Management des Risques et des Assurances de l'Entreprise
  • Vu à travers la réglementation et la jurisprudence
  • Vu à travers les prestations susceptibles d'être fournies
  • Vu à travers leur sens de l'innovation, leur expertise et leur efficacité dans la gestion globale des risques dans les entreprises
Module 5 Comprendre les mécanismes comptables, la structure des états financiers et comment analyser ces derniers
  • Paysage juridique des entreprises en France
  • Les obligations comptables
  • Les principes comptables des comptes sociaux
  • Les états financiers
  • Les impôts et taxes en France
  • Les opérations dans les groupes
Module 6 Les états financiers des sociétés d'assurances
  • Les spécificités des Sociétés d'Assurances et le contexte réglementaire et comptable : introduction
  • Les comptes sociaux d'une société d'assurances : le compte de résultat
  • Le bilan d'une société d'assurances : les passifs
  • Le bilan d'une société d'assurances : les actifs
  • Les comptes consolidés dans le référentiel IFRS
  • Les nouvelles mesures des passifs et des actifs dans les projets de référentiels comptables et réglementaires
  • Modélisation et valorisation de l'activité d'assurance
Module 7 Gestion Actif/Passif des sociétés d'assurances
  • Évolution de la gestion Actif/Passif vers l'« Enterprise Risk Management » (ERM)
Module 8 Les mécanismes alternatifs de transfert de risques : titrisation, réassurance
  • Stratégies ERM mises en place par les sociétés d'assurances
  • Enjeux et perspectives
Module 9 La démarche générale d'audit et les principales techniques
  • L'environnement audit au sein de l'organisation
  • Comprendre la démarche d'audit
  • Typologie des missions
  • Techniques d'audit
  • Les outils de l'auditeur (1/2)
  • Boîte à outils de l'auditeur (2/2)
Module 10 L'audit de l'assurance des risques d'entreprise
  • Contexte et définitions
  • Cartographie des risques d'entreprise
  • Audit des risques et contrôle des coûts
  • Outils de l'auditeur
Module 11 Contrôle interne et qualité
  • Introduction
  • Les référentiels de contrôle interne
  • Les référentiels qualité
  • Pourquoi un dispositif intégré de Contrôle interne et de Qualité
  • Construction technique du dispositif Contrôle interne et Qualité
Module 12 Aligner l'appétence aux risques avec la stratégie et les objectifs de l'entreprise
  • La chaîne de valeurs d'une entreprise/organisation
  • Le management par objectifs (fondements)
  • Définir une stratégie globale de management des risques
  • Charte de maîtrise des risques
  • Risques et opportunités
Module 13 L'approche globale des risques
Prise en compte des facteurs internes et externes
  • Intérêt économique et sociétal de l'approche globale des risques
  • Le risque global de l'entreprise
  • Risk intelligence : la nécessaire veille
  • La fonction Risk Manager/son articulation avec l'audit et les autres fonctions de l'entreprise
  • Réussir l'implantation de la fonction Risk Manager
Module 14 Cartographie des risques
  • L'intérêt et les limites de la cartographie des risques
  • Méthodologies de l'identification
  • Évaluation (risques bruts, risques nets, risques cibles)
  • La prise en compte de dispositifs de maîtrise des risques
  • Focus sur les grandes familles de risques
Module 15 Le traitement des risques
  • De la gestion des incidents à la gestion des crises
  • Le concept de crise
  • Les démarches de prévention et de protection
  • Focus sur la continuité d'activité - Construire un PCA
Module 16 Maîtrise et pilotage des risques
  • Système global de management des risques
  • Pilotage des risques
  • Les outils : système d'information de gestion des risques
  • Les approches quantitatives des risques : introduction à la modélisation
Module 17 Management des risques de l'entreprise et éthique
  • De l'approche globale des risques au développement durable
  • L'éthique : outil de management
Module 18 Maîtrise des risques dans les opérations de rapprochement et d'acquisition
  • Moments clés : décision d'analyser une offre, d'engager des frais de « due diligence », décision de remettre une offre engageante
  • Gestion appropriée des risques : intensité concurrentielle, difficultés d'intégration, éloignement des métiers, environnement réglementaire
Module 19 Les risques judiciaires et juridiques
  • Les risques
  • Le traitement des risques
Module 20 L'organisation de la continuité d'activité (O.C.A) en cas de sinistre majeur
  • La présentation des risques
  • La continuité d'activité en mode dégradé
  • La gestion du retour à la normale
TOEIC Préparation au Test of English for International Communication (TOEIC)
Le niveau d'anglais que certifie le TOEIC est quantifié par des points qui vont de 10 à 990.

Les étudiants :

  • qui ne suivent pas le cursus en alternance
  • qui n'exercent pas dans les secteurs de l'assurance, de l'audit, des risques

doivent effectuer un stage de 4 mois en entreprise pendant le cursus.

MBA en Management des Risques à Distance dans le cadre de l'Alternance

Il est possible d'effectuer le MBA en Management des Risques à Distance dans le cadre de l'alternance, mais ce seulement au sein d'un cabinet de courtage cotisant au titre de la taxe d'apprentissage auprès d'AGEFOS PME, dans le cadre d'un contrat de professionnalisation, ou d'une période de professionnalisation.

Le MBA Assurance : « Audit et Management des Risques et des Assurances de l'Entreprise » ne peut donc être effectué à la fois à Distance et en Alternance, qu'au sein d'un cabinet de courtage.





Débouchés

Principaux métiers accessibles grâce au MBA en Risk Management à Distance :

  • Risk Manager au sein d'une entreprise
  • Consultant spécialisé en Risk Management
  • Souscripteur de Risques d'Entreprises au sein d'une société d'assurances
  • Chargé de clientèle Grandes Entreprises au sein d'un cabinet de courtage

Témoignages


Admission

Le cursus « Master of Business Administration » (MBA) en Management des Risques à Distance est ouvert aux étudiants de niveau Bac+3 :

  • Titulaires d'une Licence de Droit, Administrative, Economique et Sociale (AES) ou de mathématiques
  • En Ecole Supérieure de Commerce (ESC) à Bac+3
  • Titulaires d'un Bachelor Assurances
  • Titulaires d'une Licence Professionnelle d'Assurances
  • En 3ème année de spécialisation avec un BTS, IUP et IUT
  • Titulaires du Bac, avec 3 années d'expérience minimum dans le domaine de l'audit, du risque et de l'assurance.

Le MBA en Risk Management à Distance : Audit et Management des Risques et des Assurances de l'Entreprise s'adresse :

Aux personnes en activité justifiant d'une expérience significative (3 ans et plus) notamment dans :

  • le secteur de l'assurance
  • les domaines de l'audit et des risques

Aux étudiants possédant un diplôme équivalent à BAC + 5

Aux candidats :

  • Titulaires du BTS Assurance et d'un Bachelor Assurance ou d'une licence professionnelle d'assurance ainsi que d'une année d'expérience en alternance dans le secteur de l'Assurance au cours de leur année de Bachelor ou de licence
  • Justifiant d'un cursus de trois années validées au sein d'une école de commerce