La vie de l'ESA

Tag : europe

Comparaison de la politique économique et monétaire aux Etats-Unis et en Europe

Nicolas Baverez compare, dans cet article paru dans « Le Monde » du 30 Novembre 2010, la politique économique et monétaire de deux grands établissements bancaires centraux : la Fed (« Federal Reserve System » ou la Banque Centrale Américaine) et la BCE (Banque Centrale Européenne). Selon l’auteur, la Fed et la BCE (et donc, derrière elle, les Etats-Unis et l’Europe) « poursuivent des stratégies totalement divergentes ».Mais la Fed et la BCE, bien que se lançant dans deux politiques complètement antagonistes, ont un point commun : elles se trouvent toutes deux, selon l’auteur, en total décalage par rapport à la situation économique des deux territoires sur lesquels elles exercent leur zone d’influence, à savoir les Etats-Unis et l’Europe. Et ceci parce que la Fed et la BCE, et, derrière elles, les Etats-Unis et l’Europe, ont toutes deux des politiques « gouvernées par l’idéologie et non par la raison économique ».

Division économique de la zone euro

Dans cet article paru dans les Echos le 24 novembre 2010, intitulé « L’euro de la discorde », Laurent Faibis décrit les conséquences économiques qu’a la persistance d’un mode de pensée « nationaliste » et (ce qui revient au même !) « égoïste », au sein des Etats européens qui prétendent faire partie, sinon d’une « Europe unifiée », du moins de l’« Union Européenne ». L’auteur dresse donc un état des lieux approfondi de la situation qui a donné lieu à la division économique de la zone euro.

Crise et faillite des Etats

Avec le recul, et alors que voilà deux ans que la crise s’est installée en Europe, il est possible d’apercevoir un parallèle à la fois frappant et inquiétant entre le processus qui a mis en difficultés les grandes banques américaines, les unes après les autres du fait des « liens » financiers qui les unissaient les unes aux autres (processus qui a contraint le gouvernement américain à intervenir directement pour tenter de sauver ce qui pouvait être sauvé), et celui qui est en train de s’établir en Europe. En effet, après avoir assisté au chancellement, voire à la faillite des banques, c’est à la faillite des Etats que la crise pourra bientôt conduire, non seulement en Europe, mais aussi, du fait de la mondialisation, dans le monde. Paul Jorion, économiste et anthropologue, auteur de cet article, nous invite à prendre du recul face aux événements (sans nous focaliser à chaque fois sur les catastrophes singulières décrites dans le détail par les médias) pour en saisir la trame et apercevoir ce qu’il nomme le « fil rouge » de la crise, annonceur, selon lui, de la faillite des Etats.