Services

Acteur de la formation depuis presque 35 ans, le Pôle Formation Continue de l’ESA met à la disposition de votre entreprise son savoir-faire en matière de développement de compétences.

L’ESA s’enrichit de nouvelles offres de formation afin de toujours mieux accompagner les entreprises et leurs collaborateurs dans leurs évolutions.

  Des nouveaux dispositifs sont déployés pour accompagner l’entreprise dans ses transformations : des modules courts qui s’appuient sur nos expertises, des programmes et des parcours de formation adossés à des diplômes et des titres RNCP (éligibles au CPF), des formations sur-mesure pour répondre à des besoins spécifiques et personnalisés….

Pour ainsi répondre à vos problématiques de transformation des compétences, nous proposons des dispositifs innovants et performants.


Formez-vous

Pour le développement de vos compétences, l’ESA vous propose une offre large de programmes performants et innovants. Qu'ils soient diplômants, certifiants ou courts ou en présentiel, la plupart sont éligibles au CPF.


Entreprises


Formez-vos équipes

Vous souhaitez être accompagné lors d’un changement majeur au sein de votre entreprise, vous avez besoin de déployer un dispositif en vue de l’évolution des compétences de vos collaborateurs, de mettre en place un programme de formation ?


Entreprises

L'ESA accompagne les salariés des entreprises tout au long de leur vie professionnelle sur leurs besoins en formations pour se réorienter, évoluer ou tout simplement acquérir de nouvelles compétences.



Formez en sur mésure

L’Ecole Supérieure d’Assurances déploie un ensemble de solutions pour répondre de manière spécifique à votre demande. Quel que soit votre projet, le processus ESA sera le suivant :

Analyse de besoins
Diagnostic de l’offre de formation
Définition et accompagnement de processus d’évolution
Recherche et structuration de financements pour optimiser votre budget
Élaboration de référentiels
Positionnement des Intervenants
Conception d’outils d’évaluations et de suivi des compétences
Gestion administrative complète des dispositifs

L’ESA vous accompagne pour construire des dispositifs de formation «sur mesure», en vue d’accompagner le changement et de mettre en œuvre les stratégies de développement de votre entreprise.

Ils nous ont fait confiance :


Nos programmes de formation permettront à vos salariés de progresser tout en poursuivant leur activité professionnelle.

Formez des demandeurs d'emploi

Pour la 5ème année consécutive, l'École Supérieure d'Assurances (ESA), en association avec Pôle Emploi propose de nombreuses actions de formation dans le cadre du programme national de préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC). Soit en réponse aux besoins du marché des Assurances et/ou de la Banque soit à la demande d’une entreprise, ces actions de formation sont destinées uniquement aux demandeurs d’emploi et sont intégralement prises en charge par l’OPCA concernée.

Entreprises

Pour le demandeur d’emploi, la formation POEC répond à deux objectifs :

  • Apprendre un nouveau métier, se reconvertir. 
    Ce dispositif est une démarche qui permet l’exercice d’un nouveau métier ou l’évolution vers un nouveau statut. En effet, cela donne un nouveau souffle à la carrière professionnelle permettant au candidat soit de suivre à l’issu de la formation, un cursus scolaire en alternance à l’ESA (contrat de professionnalisation ou d'apprentissage) soit de se positionner sur le marché du travail (en agence, en compagnie, en cabinet de courtage, en ouvrant son propre cabinet...)
  • Développer des compétences et connaissances complémentaires 
    Avec l’évolution des métiers et des secteurs de l’Assurance, de la Banque, avec la digitalisation accrue, les nouvelles normes et réglementations : les postes gagnent en technicité. Dans cette optique, la formation pour demandeur d’emploi vient enrichir son parcours et rend son profil compétitif.

L’ESA répond ainsi aux besoins de formation de toutes entreprises qui souhaiterait former ses futurs salariés à des métiers spécifiques en Assurance, Banque, Digital, ...

Pour plus d’informations sur les formations demandeurs d’emploi (POEC)


Financez-vous

L’ESA propose un panorama rapide des principales possibilités de financement par l’entreprise, par les fonds spécifiques de financement de la formation, ou par les participants eux-mêmes, qui peuvent être utilisés séparément ou combinés.

Le CPF permet à toute personne, salariée ou demandeur d’emploi, de suivre, à son initiative, une action de formation. Il accompagne son titulaire dès l’entrée dans la vie professionnelle, tout au long de sa carrière  jusqu’au départ en retraite.

Le cumul des heures CPF

Comme le DIF, le Compte Personnel de Formation est crédité en heures à la fin de chaque année, dans la limite de 150 heures de formation sur 8 ans. Pour les personnes travaillant à temps complet, il est alimenté :

  • de 24 heures par an les 5 premières années, soit 120h;
  • puis de 12 heures par an pendant 3 ans, pour atteindre le plafond maximal de 150h.

Pour le salarié travaillant à temps partiel, les heures créditées sont calculées proportionnellement au temps de travail effectué. Sont prises en compte dans le calcul des heures les périodes d’absence liées à un congé de maternité, de paternité et d’accueil de l’enfant, d’adoption, de présence parentale, de soutien familial, un congé parental d’éducation ou à une maladie professionnelle et à un accident de travail.

Les heures de formation inscrites sur le compte demeurent acquises en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi.

Que deviennent les heures DIF ?

Les salariés qui n’ont pas utilisé toutes les heures acquises au titre du DIF peuvent les transférer sur leur CPF le 1er janvier 2015. Ils disposeront disposent alors d’une durée de 6 ans pour mobiliser ces heures, soit jusqu’au 1er janvier 2021. Ces heures seront entièrement cumulables avec celles acquises au titre du CPF.

Que doit faire le salarié ?

Se rendre sur le site internet dédié et ouvrir votre compte http://www.moncompteformation.gouv.fr

  • En vous connectant à votre espace personnel, vous pouvez consulter en toute confidentialité votre compte d’heures, vos dossiers de formation en cours ou achevés, mettre à jour vos informations personnelles et consulter la liste des formations éligibles au CPF.
  • Saisir le code CPF de la formation choisie

Plus d’infos sur :https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10705

Le CIF est un congé qui vous permet de suspendre votre contrat de travail pour suivre une formation. Il peut aussi bien s'agir d'accéder à un niveau de qualification supérieur, obtenir un diplôme ou une certification, se reconvertir ou encore préparer des examens. L'avantage du dispositif ?
Le choix de la formation est libre et se fait indépendamment du plan de formation de l'entreprise.

Il constitue donc une véritable occasion de mettre en place un projet professionnel qui vous permet d'évoluer en interne ou encore de vous tourner vers un autre métier ou un autre secteur d'activité, tout en continuant à être rémunéré.

Vous avez droit au CIF si vous êtes salarié en CDI, en CDD ou intérimaire à condition de justifier d'assez d'ancienneté.

Durée du CIF

La durée minimum du CIF est de 30 heures et d'un an maximum pour une formation à temps plein et de 1200 heures si elle est à temps partiel. Un même cursus peut se dérouler en plusieurs fois sur une durée totale de 3 ans.
Des accords de branche prévoient parfois des durées plus longues. À noter que, dans ce cas, la rémunération et les frais de prise en charge sont plafonnés pour les durées mentionnées ci-dessus malgré un temps de congé plus long.
Entre deux CIF, un délai de franchise doit être respecté. Il dépend de la durée du congé précédemment demandé et varie entre 6 mois et 6 ans.

Réponse de l'employeur à votre demande de CIF

Votre employeur dispose d'un délai de 30 jours pour répondre à votre demande. Il peut la refuser si vous ne respectez pas les conditions d'ancienneté, les formalités requises ou le délai de franchise.
Il peut également reporter votre départ en CIF s'il estime que votre absence peut avoir des conséquences sur la production et la marche de l'entreprise.
Autres motifs qu'il peut invoquer : le nombre d'heures de congé dépasse 2% de l'effectif des heures que vous avez effectuées dans l'année (pour les entreprises de moins de 200 salariés) ou la limitation du nombre d'absences simultanées au sein de l'effectif salarié (pour les entreprises de plus de 200 salariés).

La période de professionnalisation vise à favoriser, par une formation en alternance, le maintien dans l'emploi des salariés les moins qualifiés. Que doit faire le salarié ?

La période de professionnalisation s'adresse à tout salarié :

  • en contrat à durée indéterminée (CDI)
  • en contrat à durée déterminée (CDD)

La période de professionnalisation est mise en œuvre :


Le salarié qui souhaite bénéficier d'une période de professionnalisation doit en faire la demande à son employeur de préférence par lettre recommandée avec avis de réception. S'il le souhaite, le salarié peut utiliser ses heures de formation inscrites sur son compte personnel de formation (CPF).

Il s’agit d’un dispositif de formation des salariés, défini selon les besoins de l’entreprise, sa branche, et les compétences dont l’équipe manque. Le plan de formation regroupe également l’ensemble des démarches formatrices dans lesquelles l’entreprise s’est engagée envers ses employés : validation d’acquis professionnel (VAE), bilan de compétences etc…

Deux principaux types de procédures de formation peuvent être engagés dans le cadre d’un plan de formation :

  • Le développement des compétences du salarié (qui seront éventuellement mises en pratique dans le cadre d’une évolution du poste occupé)
  • Les actions de formation relatives à un nouveau type de poste ou à la mutation du poste occupé par l’employé

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est une procédure d’examen qui permet à une personne, ayant travaillé au moins trois ans dans une activité qui soit en rapport avec les matières enseignées dans le cadre d’un cursus de l’ESA, d’obtenir tout ou partie des modules constituant la formation, la décision étant prise sur la base de son expérience et de sa qualification.

La VAE permet donc de valoriser une expérience professionnelle et des compétences.

Les candidats intéressés par la Validation des Acquis de l’Expérience doivent formuler une demande de dossier de candidature à la VAE auprès du Responsable des admissions. Le Jury examinant les demandes de VAE se réunit deux fois dans l’année, en juillet et en septembre.

PROCÉDURE DE MISE EN ŒUVRE

Accueil, information, orientation, conseil et dépôt du dossier de demande de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) auprès du responsable des admissions

Le dossier est examiné dans les deux semaines suivant sa réception par un Jury présidé par le président de l’ESA et des membres du corps enseignant de l’ESA, qui prononce la validité de la demande de VAE ou non.

Elaboration du dossier de validation avec accompagnement par un collaborateur de l’ESA. Cette assistance fait l’objet de plusieurs rencontres, de façon à aider le candidat à rédiger les éléments qui permettront au Jury d’examiner son dossier et de le recevoir en entretien.

Dépôt du dossier de validation

Entretien avec le Jury

Délibération du Jury


1er Cas 2ème Cas
Attribution du titre Validation partielle du titre
Le candidat a les compétences validées par le Jury, il obtient la délivrance du Titre pour lequel il a déposé sa demande de validation. Seules certaines compétences sont validées, le candidat devant alors obtenir des modules complémentaires.

>> Pour avoir toutes les informations pratiques sur la Validation des Acquis de l’Expérience, téléchargez les brochures de nos formations classiques et en alternance.

Contactez-nous

POLE RELATIONS ENTREPRISES POLE FORMATIONS CONTINUES POLE VAE
Véronique KOGAN
Directrice des Relations Entreprises
veronique-kogan@esassurances.com
Paola GAUVIN
Directrice Formation Continue & POEC
paola-gauvin@esassurances.com
Nathalie MAYER -BLANC
Responsable Part-Time
n.mayer@esassurances.com

Nous contacter
Standard : 01 85 73 31 00 - Fax : 01 47 00 30 94 - Email : contact@esassurances.com