L’apprentissage, grâce au principe de l’alternance, associe enseignement dispensé en CFA (Centre de Formation d’Apprentis) et formation chez un employeur.

Entièrement dédié aux métiers de l’Assurance, de la Banque, du Risk Management et de la Gestion de Patrimoine, le CFA ESA est un centre de formation réputé auprès des professionnels pour sa qualité d’enseignement et ses résultats. Les jeunes de 18 à 29 ans peuvent y suivre une formation en alternant des semaines de cours et des semaines en entreprise.

Ils ont ainsi la possibilité de s’intégrer dans le monde professionnel tout en se qualifiant pour obtenir un diplôme reconnu par l’Etat ou au RNCP.

Avantages de l’apprentissage

L’apprentissage a pour objectif de professionnaliser l’étudiant et de l’aider à acquérir les compétences qui lui permettront de s’insérer facilement sur le marché du travail. Les avantages pour l’apprenti sont multiples :

  • Mettre à profit et consolider dans l’entreprise les enseignements reçus,
  • Forger son projet professionnel et acquérir une expérience significative en entreprise,
  • Bénéficier d’une prise en charge des frais de formation et d’une rémunération,
  • Bénéficier de la possibilité d’une embauche en fin de contrat.
Age de l’apprenti

Jeune de 16 à 29 ans révolus
(des dérogations sont possibles dans certains cas au delà des 29 ans.)

Salarié(e) à part entière

L’apprenti(e) bénéficie des mêmes droits que l’ensemble des salariés (Code du travail et convention collective).
Le temps passé en centre de formation est compris dans le temps de travail.

Formation

Dispensée obligatoirement en CFA, en alternance avec l’entreprise. Durée variable selon le diplôme ou le titre préparé.

Durée

La durée du contrat d’apprentissage varie de 6 mois à 3 ans.

Période d’essai

Période d’essai de 45 jours à compter du premier jour de travail de l’apprenti(e), consécutifs ou non.

Objectif

Permet d’obtenir une qualification ouvrant droit à un diplôme, enregistrée au RNCP, reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche

Le temps de travail

Le temps de travail des apprentis est identique à celui des autres salariés. Sa durée est de 35 heures hebdomadaires. Des heures supplémentaires peuvent être effectuées dans la limite de 220 heures par an.

La durée minimale de formation des apprentis doit être de 400 heures par an.

Rémunération

Le salaire de l’apprenti est calculé en pourcentage du SMIC horaire brut.

  • Cette rémunération augmente en fonction de l’âge et du nombre d’années d’apprentissage effectuées par l’apprenti. Attention, une année redoublée ne compte pas comme une année d’apprentissage effectuée.
  • Si vous avez déjà effectué une année d’études dans le cursus classique et que vous voulez poursuivre votre préparation au même diplôme en étant désormais apprenti, alors vous serez rémunéré comme si vous aviez déjà fait une première année en apprentissage.
  • Le salaire de l’apprenti n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu (dans la limite d’un plafond fixé annuellement).
  • Les années d’apprentissage comptent pour le calcul des cotisations retraites.

Autres droits pour l’apprenti

L’apprenti bénéficie des mêmes droits que les salariés de l’entreprise: il est soumis à une visite médicale d’embauche obligatoire au plus tard dans les deux mois qui suivent l’embauche.
Il participe aux élections professionnelles de l’entreprise, s’il remplit les conditions d’électorat et d’éligibilité.
Si l’apprenti poursuit son activité dans l’entreprise à l’issue de son contrat d’apprentissage en signant un contrat de travail (CDD ou CDI) son ancienneté est reconnue.
L’apprenti a droit aux congés payés légaux, soit 5 semaines de congés payés par an.
Pour la préparation de ses épreuves finales, l’apprenti a droit à un congé supplémentaire de cinq jours ouvrables dans le mois qui précède. Ces jours s’ajoutent aux congés et sont rémunérés.

La rupture de contrat

Le contrat peut être résilié :

  • Unilatéralement par l’employeur et par l’apprenti jusqu’à la fin des 45 premiers jours de l’apprentissage pratique en entreprise ;
  • D’un commun accord entre l’entreprise et l’apprenti ;
  • Ou pour faute grave, manquements répétés aux obligations ou inaptitude (y compris exclusion définitive du CFA ESA) dans les conditions de procédure de licenciement pour motif personnel;
  • En cas d’accord entre l’apprenti, l’employeur ou le CFA, le contrat peut être prolongé d’un an maximum pour permettre un redoublement, une réorientation, une spécialisation complémentaire
la Contribution vie étudiante et de campus (CVEC)

Chaque étudiant en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur doit obligatoirement obtenir, préalablement à son inscription, son attestation d’acquittement de la Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC), par paiement ou exonération. Pour en savoir +

L’essentiel des informations Employeurs

Vous allez avoir besoin d’un apprenti pour la rentrée 2020

Pour vous, embaucher une personne en contrat d’apprentissage, c’est participer à la formation d’un jeune que vous serez susceptible de recruter, lui apprendre un métier et l’intégrer à la vie et la culture de votre structure !
L’apprentissage, c’est un enseignement en alternance complet qui privilégie l’acquisition des savoirs (matières générales permettant l’accès aux connaissances) et des savoir-faire (matières professionnelles permettant l’acquisition des compétences).

  • Aucun frais pédagogiques à engager (pour les structures du secteur privé uniquement), rendant ainsi la formation plus accessible.
  • Le jeune est engagé par un contrat de travail, il a donc des droits et des obligations envers son employeur comme tout autre salarié, et doit ainsi avoir une implication exemplaire au sein de sa structure employeur.

Afin de soutenir l’embauche des jeunes en alternance, la ministre du Travail a présenté le 4 juin 2020, un plan de relance de l’apprentissage. Parmi les mesures annoncées : le versement d’une prime exceptionnelle pour l’embauche de jeunes apprentis.

Pour inciter à leur embauche, l’Etat versera aux entreprises, du 1er juillet au 28 février 2021 une aide de 5000 euros, pour chaque mineur, et de 8000 euros pour chaque majeur, inscrit. Aucune condition ne sera requise pour les entreprises de moins de 250 salariés, mais il y aura obligation d’atteindre 5 % de leur effectif en 2021 pour les plus de 250 salariés. Jusqu’à 20 ans, un apprenti ne coûtera donc rien à l’employeur et les candidats auront désormais six mois pour trouver un contrat.

  • Assurer une formation au stagiaire lui permettant d’acquérir une qualification professionnelle
  • Fournir au stagiaire un emploi en relation avec son objectif professionnel
  • Verser un salaire au stagiaire

Pôle Relations Entreprises

Véronique KOGAN – Directrice des Relations Entreprises

Tél    :  01.85.73.30.91 | 06.23.18.79.53

Mail :   veronique-kogan@esassurances.com

 

 

Isabelle DE LA NOUE – Responsable Développement Commercial

Tél    :  01.85.73.30.99 | 06.21.51.02.02

Mail :  isabelle-delanoue@esassurances.com

Découvrez nos Programmes de formation

Panorama des formations

Journées Portes Ouvertes

Dossier de candidature

Demande d'informations

Demander à être rappelé

Brochures

Prendre RDV

France competences
Meilleurs masters