L’assurance est une mesure obligatoire pour l’exercice d’une activité à vocation professionnelle, de même pour l’usage de certains véhicules. Les assureurs disposent de plusieurs catégories de clientèles. Cependant, elle peut être scindée en deux, d’un côté la clientèle entreprise et de l’autre la clientèle des particuliers. Chacune d’elle a sa spécificité et son poids sur le marché. Nous vous livrons dans le présent article les principales différences entre une clientèle d’entreprise et une clientèle des particuliers. 

Les catégories d’assurance

Les assurances à proposer pour la clientèle entreprise sont différentes des particuliers. Les entreprises ont plus besoin de produits relatifs à leur exploitation, à la protection des biens ou encore la responsabilité civile et professionnelle. Les assureurs doivent donc être en mesure de proposer diverses garanties protégeant les biens, les personnes, mais également contribuer à la pérennité de l’entreprise. La clientèle entreprise requiert des services particuliers : comme le conseil, la proximité ou encore des temps de réponse rapides lorsqu’elles émettent des demandes à l’endroit de son assureur.

Pour la clientèle des particuliers, les assurances vont plutôt pencher vers la sécurisation des biens personnels (assurance incendie, assurance voiture…etc). De plus, les particuliers ont plus tendance à souscrire à des assurances qui vont protéger une personne comme l’assurance maladie ou encore l’assurance vie. 

Les types de risques à couvrir

La principale différence réside dans les types de risques à couvrir. Les assureurs des particuliers devront plus se pencher sur les risques liés à la vie de la personne comme la maladie ou encore le décès. En effet, ces évènements constituent souvent la mise en jeu de la garantie. Par ailleurs, le montant de la souscription pour la clientèle particulière n’est pas aussi élevé que celui de la clientèle entreprise.

Les entreprises sont exposées à des situations plus risquées que les particuliers. Ces risques sont omniprésents, que ce soit du fait des collaborateurs, des dirigeants, de la fluctuation du marché ou encore d’un événement indépendant de la volonté des entreprises.

ESA Paris, 07 septembre 2021

PARTAGER