Le notaire est un personnage incontournable de la vie de tout un chacun. Expert en droit, il est celui par qui passe la plupart des événements importants comme l’achat d’un bien immobilier, une succession, le PACS ou la création d’entreprise.
Officier public, son rôle consiste à conseiller les parties en présence, d’expliquer et de clarifier les conditions d’un contrat, et surtout de donner une valeur juridique aux actes qu’il signe.

La voie pour devenir notaire

Devenir notaire demande de suivre un cursus de huit ans d’études après le bac. Ce cursus peut se réaliser soit via une filiale universitaire, soit via une filiale professionnelle.

Dans le premier cas, après l’obtention d’un diplôme supérieur de notariat, il faut réaliser un Master en droit notarial composé de quatre semestres de cours et de 24 mois d’apprentissage en étude notariale.
Dans le second cas, après un Master en droit, il faut réaliser une formation professionnelle en alternance composée de six modules techniques et d’un stage de 30 mois. Cette formation est assurée par l’Institut National des Formations Notariales (INFN).

Aujourd’hui, que vous soyez étudiants, en reconversion professionnelle ou simplement désireux d’approfondir vos connaissances dans le domaine du notariat, ESA peut vous accompagner dans ce parcours. Notre école propose une trentaine de formations dans le domaine de la gestion du patrimoine, un secteur particulièrement important du notariat.

Des formations certifiantes et variées

Les formations de l’ESA sont accessibles sans niveau d’exigence. Vous trouverez sur le site des formations en continu, en blended-learning et en E-learning, réalisables en présentiel ou à distance. En parallèle, vous aurez aussi la possibilité de réaliser une validation de vos acquis et expériences professionnelles avec nos programmes VAE.

Vous pourrez ainsi vous former sur différentes spécialités comme :

  • La protection de la personne et son patrimoine ;
  • la transaction immobilière ;
  • la gestion patrimoniale pour les personnes en situation de curatelle ou tutelle ;
  • l’analyse de l’impact de l’environnement fiscal sur le patrimoine.

Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à nous contacter pour nous rencontrer et apprécier les diverses possibilités qui vous correspondent.

ESA Paris, 02 août 2022

PARTAGER