Droit commercial et droit des assurances font partie des bases indispensables à l’exercice du métier de courtier en assurance. La profession est accessible à partir d’un BTS assurance ou d’un DUT juridique, complété d’un stage professionnel. Curieux de nature, le mandataire jongle avec les chiffres et est en avance sur son temps. Au regard de ces compétences, quel est son rôle au quotidien ?

Conseiller les clients sur le choix des assurances

Le courtier en assurance joue le rôle de conseiller auprès de ses clients. Il étudie la situation du souscripteur afin d’en déceler ses besoins. Il propose ensuite les solutions adaptées à ses exigences et à ses capacités économiques. Cette mission nécessite une maîtrise des produits d’épargnes. Elle demande aussi une anticipation des évolutions du marché pour ajuster le futur contrat.

Le mandataire est en charge du montage administratif. Cette tâche comprend la codification et la tarification des dossiers des assurés. Son champ d’intervention couvre tous les domaines de l’assurance, tels que l’assurance-maladie, l’assurance auto, l’assurance habitation…

Représenter les clients auprès des compagnies d’assurance

Le courtier en assurance est le trait d’union entre les clients et les compagnies d’assurance. Il fait passer les intérêts des assurés et les soutient au cours de la négociation de la cotisation. En cas de sinistre, l’intermédiaire financier met tout en œuvre pour aider à ses clients d’obtenir réparation.

En tant que prestataire indépendant, il agit en toute transparence et ne prend parti pour aucun assureur. Ses services s’adressent aux particuliers, aux professionnels et aux entreprises en quête d’une bonne couverture. Par ailleurs, son activité est sous la surveillance du ministère de l’Économie et des Finances.

Conclusion

Passer par le mandataire est indispensable, car ses services vous permettent de trouver une couverture en synergie avec vos besoins. Si ses propositions divergent avec vos attentes, il peut monter un contrat d’assurance sur-mesure. En tant qu’intermédiaire, il vous secondera tout au long de vos démarches : depuis la recherche de l’assurance jusqu’à la signature du contrat.

ESA Paris, 27 octobre 2020

PARTAGER