Le Financial Risk Manager est chargé de détecter et d’examiner tous les risques possibles susceptibles d’avoir un impact sur la réussite financière d’une organisation. Sa description de poste est centrée sur l’utilisation de rapports analytiques tirés de l’évaluation du profil de risque d’une entreprise pour faire des recommandations à l’organisation sur les mesures pouvant aider à atténuer les risques commerciaux. La plupart des Risk Manager se spécialisent dans divers domaines; tandis que certains peuvent s’en tenir à un domaine de spécialisation, d’autres peuvent décider d’être experts dans plus d’un domaine.

Ses principales activités

  • Analyse des risques de marché
  • Analyse des risques opérationnels
  • Analyse des risques réglementaires
  • Analyse du risque de crédit

Compétences, connaissances, capacités – pour le poste de Financial Risk Manager

Les capacités, connaissances et compétences suivantes sont connues pour améliorer l’efficacité de la plupart des Risk Manager:

  • Formation: Baccalauréat dans des domaines connexes, comme l’économie, l’ingénierie et les affaires. Master en Finance ou MBA
  • Plusieurs années d’expérience professionnelle dans les services de conseil, le secteur bancaire et d’autres industries pertinentes
  • Posséder une bonne interaction d’équipe très productive
  • Capacité à gérer les clients pour atteindre les objectifs commerciaux fixés
  • Posséder une excellente compréhension des réglementations bancaires et financières
  • Posséder de bonnes compétences dans PowerPoint, Excel, Word et d’autres packages Microsoft Office
  • Posséder d’excellentes compétences en matière de projets et de programmation, comme MATLAB, R Programming Language, Visual Basics et autres
  • Posséder d’excellentes compétences en communication.

Un métier évolutif ?

Le poste de Risk Manager junior n’existe pas à cause de l’importance des enjeux. Pour cet emploi, une expérience d’au moins dix ans dans la finance, gestion ou commerce est indispensable. Un Risk Manager peut faire évoluer sa carrière vers les fonctions d’auditeur des risques, de contrôleur de gestion ou encore préparer l’examen de commissaire aux comptes.

ESA Paris, 06 octobre 2020

PARTAGER