Les démarches de la catastrophe naturelle

Personne n’est à l’abri d’une catastrophe naturelle. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux s’y préparer en mettant en place une stratégie d’alerte et de communication. Cela permettra de gérer la crise de façon efficace.

Type de catastrophes naturelles :

Avalanche,

Tremblements de terre,

Glissement de terrain,

Inondation,

Sécheresse…

Quelles démarches effectuer ?

La déclaration du sinistre peut être sous forme de lettre recommandée avec accusé de réception ou en se rendant directement à l’agence de l’assureur en demandant un récépissé. Le contenu de la déclaration doit être clair afin que l’assureur comprenne la situation. Il faut aussi fournir un état des dommages avec justifications comme des factures ou des photos.

Quel délai pour déclarer ?

Elle doit être faite dès la connaissance du sinistre et au plus tard dans un délai de 5 jours qui débute à partir du lendemain du sinistre.

Et l’indemnisation, dans tout ça ?

Le délai de l’indemnisation peut être propre à chaque assureur. Le contrat d’assurance le fixe dans tous les cas. Elle doit néanmoins être versée dans les 3 mois de la remise de l’état des pertes à l’assureur. Il y a également une provision sur indemnités à verser dans les 2 mois.

La reconnaissance de la catastrophe naturelle ?

Il convient de se renseigner en lisant le journal officiel afin d’être sûr que le sinistre est bel et bien reconnu en tant que catastrophe naturelle. Il est également possible de se rapprocher des services de la mairie pour plus d’informations. Ou encore de se renseigner grâce au voisinage ou à la presse locale.

Le Maire a également un rôle à tenir : il doit informer son personnel de demander la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Les administrés victimes peuvent aussi se manifester pour débuter une procédure de reconnaissance de la catastrophe.

Cette démarche permet d’être indemnisé par l’assureur pour des situations qui auraient pu être exclues du contrat.

Le rôle de l’assureur ?

Il accompagne le client dans sa démarche et s’occupe de son dossier afin qu’il puisse recevoir son indemnisation.

ESA Paris, 02 février 2021

PARTAGER