Depuis quelques années, on constate que les technologies de l’information sont en plein essor et transforment l’approche de nombreux métiers (comme celui des assureurs ou des conseillers en gestion du patrimoine). L’analyse des données clients représente une véritable mine d’informations et un avantage concurrentiel important pour les entreprises qui les exploitent. Cet article vous propose de découvrir l’impact de la data analyse dans le domaine de l’assurance, en listant ses principaux avantages et inconvénients.

Les avantages de la data analyse

Le Big Data est un concept permettant de stocker une quantité d’informations très volumineuse sur une base numérique. Dans le domaine des assurances, il va être utilisé pour analyser le comportement des clients afin d’en déduire leurs besoins. Le conseiller en assurance pourra ainsi optimiser le profilage des assurés dans le but de mieux les connaître. Grâce à la data analyse, l’assureur ou le courtier en assurance, est en mesure de mieux appréhender le comportement de l’assuré et de lui proposer une offre plus adaptée ou un tarif plus juste. Par exemple, dans le cadre de l’assurance auto, le concept “Pay How You Drive”, importé des Etats Unis, propose l’installation d’un boitier connecté dans votre voiture. L’assureur ajustera ensuite sa prime en fonction du comportement de l’assuré au volant. La collecte des données du Big Data dans le secteur des assurances se fait essentiellement grâce aux objets connectés et aux applications mobiles.

Les limites de la data analyse

Si dans le domaine de l’assurance, la data analyse possède de nombreux avantages, elle présente également plusieurs inconvénients. En cas de cyberattaque, des quantités importantes d’informations sensibles pourraient être dérobées. D’autre part, l’intrusion de l’assureur dans la vie de l’assuré peut être perçu comme une atteinte à sa vie privée et à sa liberté individuelle. On peut également craindre un phénomène d’ubérisation de l’assurance. Par exemple l’une des 4 entreprises les plus puissantes du monde de l’internet (à savoir Google, Apple, Facebook et Amazon, désignées sous l’acronyme de GAFA) pourrait aisément supplanter les acteurs traditionnels de ce marché tels que le conseiller en assurance ou le courtier en assurance, grâce à son immense collecte de données stockées.

La data analyse révolutionne le métier de l’assurance en se servant des données collectées pour alléger le process et les coûts aussi bien pour l’assureur que pour l’assuré. Cependant il est important de préciser qu’il est difficile de traiter efficacement et de sécuriser un tel volume de données. Dans d’autres domaines comme la gestion du patrimoine, le Big Data permet de gérer le portefeuille des épargnants de manière entièrement robotisée grâce à l’utilisation d’algorithmes.

Si cette thématique vous intéresse et que vous souhaitez en savoir plus, nous lançons d’ailleurs un MBA Sciences de données alors n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

ESA Paris, 03 mars 2020

PARTAGER