Assurer son logement est une étape importante afin de protéger son habitation des nombreux dommages éventuels. Si elle est obligatoire pour les locataires et les propriétaires occupants, elle n’est que conseillée pour les propriétaires non-occupants. En règle générale, cela revient donc à souscrire un contrat multirisques habitation.

Que couvre l’assurance multirisques habitation ?

Le nombre de pièces à prendre en compte à la signature du contrat diffère en fonction des assureurs. Les pièces de moins de 9m² ne sont souvent pas prises en compte, ainsi que la cuisine et la salle de bain. Les grands espaces de vie peuvent quant à eux compter pour plusieurs pièces.

L’assurance couvre tous les dommages aux biens. C’est-à-dire au logement lui-même et à son contenu, ce qui concerne les meubles et les objets, ainsi que les dépendances classiques (garage, véranda…). Les degrés de couverture dépendent des assureurs et des garanties retenues lors de la souscription. Les objets de valeur sont souvent exclus également, sauf s’ils sont déclarés au préalable.

L’assurance multirisques habitation couvre donc au minimum les dégâts des eaux, les incendies, les catastrophes naturelles, et prend parfois en compte dans le contrat les cambriolages.

Qu’en est-il de la garantie responsabilité civile vie privée ?

Dans tous les contrats d’assurance multirisques habitation est incluse la responsabilité civile. En effet, chacun se trouve dans l’obligation de réparer un dommage causé à un autre individu. Cette réparation peut être illimitée puisqu’elle dépend de l’importance des dommages.

Avec la garantie responsabilité civile vie privée, c’est donc l’assurance qui vient se substituer à l’individu en prenant en charge l’indemnisation à la victime.

Attention toutefois aux nombreuses exclusions comme les activités professionnelles ou encore la pratique d’un sport dangereux.

De nombreuses options peuvent venir s’ajouter au contrat de base, et doit se discuter avec l’assureur à la souscription : c’est le cas de l’assurance panne des appareils électroménagers par exemple, mais aussi la garantie d’assistance ou même l’assurance scolaire.

ESA Paris, 30 novembre 2021

PARTAGER