Dans la plupart des pays européens, les entreprises requièrent le service d’un chargé à la clientèle. C’est un professionnel qui a la responsabilité d’analyser les dossiers de ses clients et de leur offrir des plans financiers structurés et adaptés à leurs besoins.

Les fonctions d’un chargé à la clientèle

Dans le cadre de ses fonctions, le chargé à la clientèle doit accueillir ses clients, répondre à toutes les questions qui lui sont posées, les guider, les conseiller, leur offrir de nouveaux services. Il doit établir un lien de confiance avec eux, les aider du mieux qu il peut a choisir un plan financier avantageux. Il doit optimiser les services qu’il leur offre en leur vendant de nouveaux produits. Pour arriver à ce résultat, il doit augmenter le nombre de ses clients en faisant des recherches approfondies.

Il reçoit l’aide du département des ventes de l’entreprise, propose à sa clientèle une panoplie de produits et de services et les informe sur les démarches à suivre. Il utilise des outils informatiques, des méthodes de vente très avancées. Pour réussir dans sa carrière, il tient aussi compte de l’expérience de ses collègues très chevronnés.

Il doit appliquer un plan de travail déterminé par l’entreprise, répondre aux objectifs fixés par son supérieur afin d’atteindre les résultats escomptés et mettre à jour la base de données des clients et rédiger des rapports de soutien.

La formation d’un chargé de clientèle

En France, la formation de chargé de clientèle dépend de normes strictes établies par la loi sur l’éducation et la formation.

Il existe en France deux domaines d’enseignement qui dispensent la formation de chargé de

clientèle :

le secteur universitaire :

Il comporte des projets encadrés par des tuteurs et des stages en entreprise pour les étudiants.

le secteur professionnel :

Sa mission est d’élaborer des contrats de formation qui reposent sur l’analyse des effectifs en entreprise.

Le chargé de clientèle, spécialisé en assurance, peut obtenir un brevet de technicien supérieur BTS ainsi que d’autres spécialisations en assurances de personnes, de biens et de gestion de sinistres.

ESA Paris, 13 octobre 2020

PARTAGER