En agence ou au siège, de la relation client à l’analyse de données, les métiers de l’assurance sont nombreux et variés. Découvrez aujourd’hui les différents postes que l’on peut occuper au sein d’une assurance !

Les métiers de la vente et la relation client

En lien direct avec le client, ces métiers sont faits pour vous si vous avez un bon relationnel, que vous êtes empathique pour comprendre les besoins du client et lui vendre les produits qui lui correspondent le mieux.

Les chargés de clientèle et les conseillers en assurance prennent en charge la négociation et la conclusion de la vente de contrats puis le suivi des clients auxquels ils ont vendu les contrats. La différence entre ces deux postes est que le conseiller en assurance effectue également de la prospection.

Ils peuvent évoluer au poste d’agent général ou de courtier d’assurance qui proposent les garanties nécessaires, le suivi des clients et le changement de garanties si besoin et accompagnent le client de la signature du contrat au dédommagement. Contrairement à l’agent qui travaille pour l’assurance, le courtier est indépendant et peut distribuer des produits d’une ou plusieurs assurances.

Enfin, l’inspecteur commercial est le manager des équipes d’agents ou de conseillers en assurance. Il met en place les stratégies de ventes et les objectifs et suit les résultats de son équipe.

Les métiers d’analyse et de conception

Vous aimez les chiffres ou vous êtes orientés sur la création et l’amélioration du produit ? Nous avons également une sélection de postes à vous présenter !

Il faut bien élaborer les produits d’assurance, fixer les règles et les barèmes de tarification de façon à ce que ce soit rentable. C’est le métier de l’actuaire, qui transmet les nouvelles informations au souscripteur une fois qu’il a établi les contrats d’assurance. Ce dernier analyse le risque et fixe les conditions de garanties, de prix et de contrat puis les communique à son portefeuille d’affaires.

Sur le terrain, l’expert d’assurance effectue les diagnostics avant la souscription pour estimer la valeur des biens à garantir et après un sinistre pour estimer le montant du bien ou préjudice. Dans ce dernier cas, les informations sont transmises au chargé d’indemnisation qui vérifie si les garanties sont applicables à la situation puis, le cas échéant, détermine les responsabilités avant d’évaluer le montant du dommage ou préjudice, basé sur l’expertise. En cas de contentieux juridique, le chargé d’indemnisation prend en charge toutes les tâches liées à celui-ci.

Enfin, des métiers plus classiques du marketing, du service client et des systèmes informatiques et réseaux occupent une place fondamentale du secteur de l’assurance.

L’assurance est un secteur qui permet de s’orienter vers une variété de métiers. Trouvez maintenant votre formation chez l’ESA !

ESA Paris, 06 avril 2021

PARTAGER